N°3-Novembre-décembre 2007

Vous souhaitez inscrire un de vos contacts à NomiNews, cliquez ici
BUZZ CLIENTS ET PARTENAIRES

Whitehead Mann, le découvreur de talents

Julie Favre, en charge du marketing, de la communication et du Knowledge Management chez Whitehead Mann, client de NominatioN, nous reçoit pour parler de l’actualité de sa société.

Quel est le cœur de métier de Whitehead Mann ?
Whitehead Mann est un Cabinet conseil en recherche de cadres dirigeants et en évaluation d’équipes de directions. Nous existons depuis 1976 en Grande-Bretagne et sommes présents en France depuis 2000. Notre culture est très européenne et nous possédons une large palette de nationalités au sein du groupe. Paris et Francfort représentent nos deux plates-formes sur l’Europe continentale et nous intervenons régulièrement sur des demandes de postes pour la Suisse, le Benelux, l’Espagne, l’Italie, le Moyen-Orient et l’Afrique.

Nous sommes positionnés au niveau de la recherche de cadres dirigeants, en particulier des membres de Comité de Direction et Comité Exécutif. Nous sommes plutôt généralistes et organisés en centres de compétences : Produits et Services Grand Public ; Industries et Services à l’entreprise ; Technologie, Media, Telecom ; Private Equity ; Banque/Finance et Leadership Solutions. Nous avons aussi trois centres de compétences pour trois fonctions-clés, autres que celles des Directions Générales, à savoir, les Directions des Systèmes d’Information, les Directions des Ressources Humaines et les Directions Financières.

Nous avons deux principaux cœurs de métier : l’Executive Search, recherche de cadres dirigeants par approche directe et les Leadership Solutions, c’est-à-dire l’évaluation et le développement d’équipes de direction. L’activité « Leadership Solutions » est en développement rapide et donne aux entreprises une évaluation objective des forces et des faiblesses de leur encadrement supérieur ainsi qu’une identification et une validation de leurs hauts potentiels. Ces deux métiers sont parfaitement complémentaires puisque la partie Conseil permet d’apporter une vision du marché globale et précise à notre client. Notre approche est toujours tournée vers la recherche et le développement des compétences.

Qui sont vos principaux clients ?
Nos clients principaux sont de grands groupes du CAC40, les entreprises du SBF 120, du FTSE 250, les grandes entreprises et institutions financières internationales, ainsi que des PME en fort développement, et le secteur public.
Nous travaillons également pour des fonds d’investissement intervenant sur les grandes opérations de LBO (due-dilligence humaine préalable ; recherche de cibles ; recherche de dirigeants et évaluations des équipes dirigeantes pré et post LBO). Nous avons par exemple, aidé un fonds à recruter un nouveau dirigeant pour une société du secteur de la distribution spécialisée. Le besoin étant de redresser l’entreprise, nous avons réalisé le recrutement d’un manager très expérimenté, spécialisé dans le changement qui – au jour d’aujourd’hui- est en train de réussir sa mission.

Parallèlement, nous sommes également régulièrement sollicités pour trouver des administrateurs indépendants. Nous intervenons par exemple pour rechercher des profils européens – non anglo-saxons - pour siéger auprès de grandes entreprises britanniques, ou, a contrario, des profils anglo-saxons pour siéger dans de grandes entreprises françaises. Notre connaissance intime du marché britannique nous permet d’effectuer de nombreuses opérations croisées.

Qu’est-ce qui fait votre différence par rapport à d’autres cabinets d’approche directe ?
Tout d’abord, comme je vous le disais, c’est notre très bonne connaissance du marché européen, avec des équipes internationales et une forte présence dans les grands groupes français, britanniques, allemands…
Ce sont également des process de recherche exhaustifs avec un binôme Consultant / Chargé de recherche qui assure une vitesse d’exécution, un processus de recrutement dynamique et un suivi sur le long terme avec des résultats probants pour nos clients.
Enfin, ce qui constitue notre différence est notre éthique forte basée sur la confidentialité autant vis-à-vis de l’entreprise qui recherche son dirigeant que vers le dirigeant « chassé ».
Nous sommes aussi très actifs via nos différents centres de compétences : notamment au travers d’une présence de premier plan dans la City (et cela dans tous les métiers de la banque), dans l’industrie européenne, dans les secteurs de la distribution, de l’hôtellerie et du luxe, etc.

Surtout, le fait de coupler nos deux métiers complémentaires, le recrutement et les « Leadership Solutions » nous permet de réfléchir avec les dirigeants d’entreprises sur des solutions de développement de leurs compétences et sur leurs besoins en matière de recrutement. Nous sommes très présents auprès de nos clients dans le cadre de leur stratégie de développement. Et c’est parce que nous avons une démarche approfondie pour maîtriser les enjeux de leur secteur d’activité que nos clients ont confiance en nos recommandations.

Peut-on parler d’une spécificité française du recrutement ?
En Grande-Bretagne, le marché est plus mature et le recours à la « Search Professionnelle » y est systématiquement utilisé par les entreprises, même si elles ont un candidat potentiel en interne. Le marché des dirigeants d’entreprise (Chief Executive Officer, Chairman …) y est beaucoup plus développé, mais il n’y a pas de réelle différence en ce qui concerne la méthode ou la déontologie.

Comment réalisez-vous votre « chasse » ?
Nous utilisons nos bases de données qui répertorient systématiquement tous nos contacts, ainsi qu’un ensemble d’informations publiques, de journaux, de bases de données externes, à l’image de celle de NominatioN, qui nous permettent d’identifier le meilleur profil dans son domaine, d’avoir des informations complètes sur le parcours professionnel du dirigeant, les missions qu’il a pu prendre en charge…
Nous utilisons également notre réseau de contacts issus du même secteur que le profil recherché. Les acteurs du marché nous apportent des informations sur les meilleurs de leur secteur. La reconnaissance des pairs est importante et elle est d’une efficacité redoutable, pour identifier les meilleurs experts dans leur domaine.

Peut-on parler de clonage du recrutement en France ?
Nous recherchons avant tout des compétences. Il se peut qu’elles existent dans des secteurs différents de celui de notre client, ce qui nous conduit à faire preuve de beaucoup de créativité et à sortir des sentiers battus. Certains profils « atypiques » vont apporter un œil neuf à l’entreprise, de nouvelles méthodes, une autre approche. Cela ne peut que représenter une richesse pour l’entreprise. De plus, nos clients sont de plus en plus en recherche de complémentarité avec leurs compétences internes ; ce qui est l’anti-thèse du clonage.

Pour conclure ?
Whitehead Mann est en pleine croissance en France et à l’international.
Nous sommes déjà 13 consultants et notre plan pour 2008/2009 inclut le recrutement de 7 nouveaux consultants supplémentaires pour couvrir l’intégralité des besoins de nos clients et offrir des synergies avec nos équipes de Londres, Paris et Francfort.
La vocation de Whitehead Mann n’est pas d’être un cabinet omniprésent dans toutes les capitales mondiales, mais d’être une importante « boutique » internationale à taille humaine, laissant à ses Partners une large initiative et un cadre entrepreneurial tournés vers la recherche des meilleures compétences pour l’entreprise.


Pour plus d’informations,


www.whmllp.com


Nos partenaires