S'inscrire à la newsletter

S'inscrire à la newsletter
Comment construire votre email ? Lisibilité et valeur ajoutée, les clés du clic !

Accueil  >  Ressources   > Blog

Comment construire votre email ? Lisibilité et valeur ajoutée, les clés du clic !

Un professionnel reçoit en moyenne 43 emails par jour, dont 10 publicitaires, selon l’édition 2016 de l’étude EMA BtoB. Dans ce contexte, comment faire pour que votre message soit lu par vos prospects ? Voici cinq conseils pour réaliser un corps d’email B2B percutant.

Maîtrisez-vous les bonnes pratiques de l’emailing BtoB ? Pour le savoir, faîtes le test en cliquant ici

#1 Définissez votre objectif

Pour rédiger un message pertinent vous devez savoir (1) à qui vous vous adressez : besoins, comportements, habitudes de votre cible (2) quel est l’objectif final de votre email : informer, inviter, inciter à l’appel, au téléchargement d’un document…

#2 Soyez clair et concis

Un email BtoB efficace doit aller à l’essentiel pour attirer l’attention de votre prospect et éveiller sa curiosité vis-à-vis de votre message. Votre offre doit être claire, attention notamment aux astérisques, aux termes flous (ex : jusqu’à 40% de remise, un service de qualité), etc. Votre message doit être structuré (accroche, titre, paragraphes courts, listes à puces, etc.). La longueur idéale d’un email est de 50 à 125 mots(1). Le texte doit être composé de phrases courtes avec des verbes d’action sur un ton direct et dynamique.

#3 Captez l’attention avec une proposition de valeur

– Engager une relation Votre message doit attiser l’intérêt de votre lead dès les premières lignes. En effet, l’accroche est l’un des principaux éléments favorisant le clic d’un email publicitaire(2). Pour cela, pensez à la personnalisation : grâce à des données nominatives (prénom, nom, etc.), mais également du contenu en lien avec le comportement ou l’actualité de votre contact. Votre prospect s’implante à l’étranger ? Planifie des investissements en marketing ? C’est le moment de le contacter et de lui proposer une offre adaptée. Il doit avoir l’impression que cet email s’adresse personnellement et uniquement à lui. Vous pouvez également débuter votre email par une question ou une social proof (opinion en masse qui influe sur nos choix) du type : 60% des marketeurs utilisent une solution de marketing automation, et vous ? – Donner envie Sortez d’une logique produit, ne parlez pas de vous, mais signalez plutôt une difficulté que rencontre votre cible, montrez comment vous allez répondre à ses besoins et les bénéfices que vous allez lui apporter… Mettez par exemple en avant les gains « Gagnez du temps dans votre recherche » plutôt que les caractéristiques « un service personnalisé ». Votre message doit répondre à plusieurs questions : Quelles connaissances supplémentaires apportez-vous à vos prospects ? Les aidez-vous à résoudre leur problème ? Votre texte doit intriguer, effrayer, intéresser votre cible ; en clair susciter de l’émotion. Pour avoir plus de chances de recevoir une réponse, votre email doit être légèrement positif ou légèrement négatif(1). Votre message pourra inclure des résultats chiffrés de votre solution ou des avis clients afin de crédibiliser votre offre et montrer ses bénéfices.

#4 Soignez le design

Prêtez une attention particulière au design de votre email, et notamment au ratio image/texte afin d’en optimiser la délivrabilité et faciliter la lecture. Sachez que 77% des professionnels reçoivent les emails sans affichage automatique des images et de ce fait 51% les suppriment directement(2). Un rapport minimal de 40% d’image / 60% de texte est donc préconisé pour que l’internaute puisse avoir accès à l’information même si il ne télécharge pas les visuels. Réalisez bien évidement votre email en responsive design, car 50% des messages sont lus depuis un mobile ou une tablette(2).

#5 Intégrez un call-to-action explicite

Dans votre message, vous devez placer un call-to-action incitant votre lead à cliquer ou vous recontacter directement. Ne proposez qu’une action afin de faciliter la tache de votre contact. Votre email doit ainsi répondre à un seul et unique objectif : visiter votre site, télécharger votre document, etc. Cet appel à l’action doit être clairement identifiable, attention donc à son emplacement, taille, design, etc. Apportez une attention particulière aux mots utilisés dans votre call-to-action de façon à ne pas être trop directif ni engageant, tout en restant incitatif (ex : « j’en profite » plutôt que « j’achète », « Je vous propose de me contacter » plutôt que « Je reste à votre disposition »). 1. Étude de Boomerang publiée en février 2016 2. Étude EMA – Email Marketing Attitude BtoB 2016 du Sncd