Nomination

Nomination

Les règles d'or dans la recherche de mécènes
Les règles d’or dans la recherche de mécènes

Les règles d’or dans la recherche de mécènes

Télécharger la synthèse
Le 23 janvier, Les Docks, Cité de la mode et du design recevait le Salon des musées, des lieux de culture et de tourisme (Sitem). Ce jour-là, l’atelier intitulé « Les règles d’or dans la recherche de mécènes » s’est tenu en salle Arcole. Retour sur les conseils et bonnes pratiques dispensés par Constance Lombard, responsable du département mécénat de la Réunion des musées nationaux, et Christophe Wilmart, directeur de marché chez Nomination.

Une recherche de fonds incontournable

« Le mécénat n’est pas une variable d’ajustement mais un élément important du pilotage financier des institutions culturelles », avoue Constance Lombard. Cette dernière connait bien les évolutions de la recherche de mécènes dans le secteur muséal après avoir officié à Paris Musées et au Musée du Louvre. « Au sein des institutions culturelles, on reçoit de moins en moins d’argent et tout coûte de plus en plus cher », affirme Christophe Wilmart. Cependant depuis la loi Aillagon de 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations, la philanthropie a connu un essor en passant d’une poignée d’amateurs éclairés à des entreprises séduites par les dispositifs fiscaux ou à la recherche d’une manière de diversifier leur communication. Expositions, projets de restauration ou pédagogiques, la recherche de fonds tient désormais une place centrale. Aussi, la Réunion des musées nationaux perçoit 5 à 6 millions d’euros de fonds privés par an. Or, comme le rappelle Christophe Wilmart : « Ca peut sembler être un gros mot dans l’univers culturel mais vous devez vous vendre. Vous allez chercher à convaincre et séduire ». Mais par où commencer ? Et comment optimiser…

Vous voulez découvrir la suite ? Alors téléchargez la synthèse ci-dessous ↓↓

Les règles d’or dans la recherche de mécènes

Télécharger la synthèse