S'inscrire à la newsletter

S'inscrire à la newsletter
Valérie Savoye

Accueil  >  Ressources   > Blog

Valérie Savoye

Directeur recrutement et développement des talents chez Mars - Secteur Biens de consommation alimentaires

Directeur recrutement et développement des talents de Mars, Valérie Savoye met l’accent sur la politique managériale du groupe basée sur la conviction que le bien-être et l’épanouissement des collaborateurs sont essentiels à la performance de l’entreprise. Avec une devise : « Mars, c’est bien plus qu’un job ».

Nomination : Mars est la deuxième entreprise où il fait bon travailler en France et le 1er industriel du classement Great Place To Work (catégorie des entreprises de 500 à 4999 salariés). Votre politique managériale est donc basée sur le bien-être et l’épanouissement ? Valérie Savoye : Nous mettons l’accent sur la responsabilisation et le développement personnel de nos collaborateurs, que nous appelons « Associés ». Ainsi, ils se sentent impliqués et considèrent que leurs activités professionnelles ont du sens. 89% d’entre eux souhaitent poursuivre leur carrière au sein du groupe ! Cette entreprise à la fois familiale et non cotée en bourse permet en effet à chacun de se projeter sur le long terme dans l’entreprise. « 91 % de nos associés seraient prêts à donner envie à d’autres de nous rejoindre » Vous insistez beaucoup sur la responsabilisation des équipes. Comment cela se matérialise-t-il au quotidien ? VS : Notre culture d’entreprise s’appuie sur cinq principes : la qualité, la responsabilité, la mutualité, l’efficacité et la liberté. Notre conviction est qu’un collaborateur responsabilisé aura envie de s’impliquer davantage. Naturellement, un associé impliqué prendra des initiatives, se sentira valorisé et donnera le meilleur de lui-même quel que soit sa fonction ou son statut. Par exemple, un membre d’équipe se portera volontaire pour être le « parrain » de nouveaux arrivants dans l’entreprise. Chez Mars, le lien est étroit entre la performance de l’entreprise et le fait que les associés se sentent bien dans leur environnement. Si on donne le meilleur de soi-même, on est à la fois épanoui et performant. Concernant la guerre des talents, j’imagine que ce genre de politique vous donne un avantage… VS : Le point essentiel, c’est que nos propres collaborateurs considèrent qu’ils évoluent au sein d’une entreprise dans laquelle il fait très bon travailler. Par exemple, près de 91 % de nos associés seraient prêts à donner envie à d’autres de nous rejoindre. En matière de recrutement, les candidats se projettent effectivement dans cette logique d’épanouissement au travail. Nos stagiaires et nos alternants sont également d’excellents ambassadeurs. « Mars, c’est bien plus qu’un job » Malgré les détracteurs, vous valorisez les open-space parce que cela favoriserait l’abolition des barrières hiérarchiques… VS : La dimension d’open-space existe depuis très longtemps chez Mars. Cette configuration fait partie des éléments importants qui favorisent la communication et un dialogue ouvert. Le comité de direction est situé, par exemple, au centre de l’open-space, ce qui donne la possibilité à chacun d’échanger librement avec la direction. Pour nous, c’est synonyme d’accessibilité du management et de communication aisée. Il y a aussi une question d’efficacité notamment dans la prise de décision. Avez-vous une devise que vous appliquez à votre vie professionnelle ? VS : Ma devise : Mars, c’est bien plus qu’un job. Notre objectif est que nos Associés prennent plaisir à venir travailler, à collaborer en équipe, à s’épanouir et à s’impliquer dans des causes qui leur tiennent à cœur. En effet, nous laissons la possibilité à nos associés de pouvoir s’investir dans des projets porteurs de sens pendant le temps de travail. Propos recueillis par Adrien Ares aares@nomination.fr