Tester nos services

Tester nos services
Quel impact a eu le confinement sur l’emailing BtoB ?

Quel impact a eu le confinement sur l’emailing BtoB ?

Le 17 mars 2020 est une date clé qui marqua le début du confinement de la population française afin de faire face à la crise de la COVID-19. Ce fut aussi pour les entreprises de tous secteurs confondus le moment de s’adapter et d’établir de nouvelles stratégies digitales. Ainsi de nombreuses entreprises se sont orientées vers l’email, canal incontournable pour acquérir ou fidéliser des clients ! Et le succès fut au rendez-vous, puisque le retour sur investissement de ce type d’action n’a jamais été aussi important !

Nomination a analysé les résultats des campagnes envoyées par
ses clients avant et après la période de confinement.

Évolution des campagnes emailing après le 1er confinement

Emailing post confinement

Globalement, nous pouvons constater que les campagnes post-confinement ont de meilleurs taux. Seul le taux d’ouverture semble impacté négativement et baisse de 2,2 points. Cette diminution pourrait s’expliquer par plusieurs facteurs. Notamment celui du renforcement des pares-feux dû au télétravail et l’évolution des webmails / FAI.

En effet, en analysant la manière dont les destinataires interagissent avec les messages reçus, ces derniers déterminent si les futurs messages
semblables doivent arriver en boite de réception ou dans les courriers indésirables. Ainsi le taux d’ouverture est directement impacté.

Le taux de clic, lui, au contraire augmente ! Cela semble à première vue un signe positif de la qualité et de la pertinence de vos messages. Mais méfiez-vous, car ce taux de clic peut être trompeur. En effet la crise sanitaire et le télétravail ont joué un rôle important sur l’évolution des robots cliqueurs.

Faux cliqueurs : quel impact sur les statistiques de vos campagnes emailing ?

Connaissez-vous les robots cliqueurs ? Nous allons vous expliquer en quelques lignes comment ces robots, encore peu connus du grand public, peuvent avoir un impact sur les statistiques de vos campagnes emailing.

La crise sanitaire que nous traversons actuellement et l’évolution du travail à distance a renforcé d’autant plus les pares-feux, les anti-spams et la politique IT des grands comptes. Chaque société renforce la sécurité liée aux données internes et cela à un impact direct sur vos campagnes. En effet les liens inclus dans vos messages sont susceptibles de contenir des informations sensibles :

  • – Est-ce que le site internet derrière ce lien est réel ?
  • – Est-ce qu’il s’agit d’un lien pour récupérer vos données ou encore une usurpation d’identité (phishing) ?
  • – Est-ce que le lien comporte une arnaque avec un formulaire frauduleux ou encore un virus ?

Le rôle des robots cliqueurs automatiquement présents sur les messageries professionnelles est de vérifier les liens. Ceci afin d’assurer la protection des données contenues sur votre ordinateur/ réseau. À ce jour, les routeurs rencontrent des difficultés à effectuer un tri entre les vrais cliqueurs et les robots cliqueurs ce qui entraine une augmentation significative de ces faux-cliqueurs.

Comment détecter ces robots cliqueurs ? Nous vous conseillons d’analyser le comportement de vos cliqueurs afin de déterminer les comportements « suspects ». Par exemple, si vous observez que le nombre de clics est identique sur tous vos liens, cela est surement dû aux robots cliqueurs.

Comment optimiser vos futures campagnes emailing ?

Dans ce contexte de crise sanitaire d’ampleur exceptionnelle, comment faire pour que votre message soit lu par vos prospects ? Voici 6 bonnes pratiques à appliquer sur vos prochains envois pour un email BtoB percutant.

1. Segmentez votre cible

Lorsque vos prospects ouvrent votre email, ils s’attendent à un message personnel qui correspond à leurs besoins. En segmentant votre base de données, vous êtes sûr de toucher le bon contact. Personnalisez vos contenus en ciblant les profils adaptés au message, privilégiez donc les envois ciblés, aux envois de masse pour obtenir de meilleurs résultats.

2. Définissez votre objectif

Pour chaque campagne emailing que vous allez envoyer, vous devez définir un objectif final de votre email : informer, inviter, inciter à l’appel, au téléchargement d’un document… Mieux vous connaissez votre cible (ses besoins, comportements, habitudes…), mieux vous pourrez atteindre votre objectif.

3. Soyez clair et concis

Un email BtoB efficace doit aller à l’essentiel pour attirer l’attention de vos prospects et éveiller sa curiosité. Votre offre doit être clair et structuré. Votre texte doit être composé de phrases courtes avec des verbes d’action sur un ton direct et dynamique.

4. Captez l’attention avec une proposition de valeur

Lorsque vos prospects ouvrent votre email, ils s’attendent à un message personnel qui correspond à leurs besoins. En segmentant votre base de données, vous êtes sûr de toucher le bon contact. Personnalisez vos contenus en ciblant les profils adaptés au message, privilégiez donc les envois ciblés, aux envois de masse pour obtenir de meilleurs résultats.

5. Simplifiez le design du message

En B2B, il est plus pertinent d’envoyer un message ressemblant le plus possible à un email rédigé depuis une boîte de messagerie « classique « type Outlook ou Gmail. Les emailings graphiques du type newsletter ont un impact moindre car ils ressemblent plus à de la publicité et à du massmailing. Or, dans une relation business-to-business, il est important de créer un sentiment de proximité et de montrer au destinataire qu’il est unique.

6. Intégrez un call to action

Ne proposez qu’une action pour faciliter la tâche de votre destinataire. Votre email doit répondre à un seul et unique objectif : visiter votre site ou télécharger un document… Cet appel à l’action doit être clairement identifiable.

Smart Mailing

L’outil pour améliorer la performance de vos actions d’emailing Adressez le bon message, au bon contact, au meilleur moment

Découvrir l'offre