S'inscrire à la newsletter

S'inscrire à la newsletter
Pratiques et tendances de l’e-mail marketing en France

Accueil  >  Ressources   > Blog

Pratiques et tendances de l’e-mail marketing en France

Dolist, spécialiste de l’e-mail et du data marketing, publie les résultats de son étude « Pratiques & Tendances de l’e-mail marketing en France » menée pour la 5ème année consécutive. Nomination (service d’information sur les décideurs), Sphinx Institute (expert des enquêtes en ligne) et l’Adetem (Association Nationale des Professionnels du Marketing), se sont joints à cette initiative.

Maîtrisez-vous les bonnes pratiques de l’emailing BtoB ? Pour le savoir, faîtes le test en cliquant ici

L’email marketing B2B

Concernant le BtoB tout d’abord. Au-delà de certains efforts à accentuer, notamment en termes d’optimisation des processus de collecte, de suivi des performances ou de tests d’optimisation, les professionnels du B2B tendent à intégrer certaines bonnes pratiques à leurs stratégies : la segmentation quasi systématique des bases de données (pour 78% du B2B interrogé) ; l’orientation « e-mail utile » avec le développement des stratégies d’inbound marketing (+50% par rapport à la moyenne générale et +60% en 3 ans) et les alertes en temps réel (+42% en 1 an et pratiquées aujourd’hui par 26%) ; le travail sur la pertinence des contenus avec un travail sur la différenciation des communications selon la cible (+38% en 1 an et jugé important par 78%) ou le ciblage comportemental (+19% en 2 ans et pris en considération par 47%) ; la synchronisation croissante des systèmes d’information (mise en place ou voulue par 61%) ; l’optimisation mobile de leurs e-mails, effective pour 42% et en projet pour 26%.

D’un point de vue général, le B2B donne à voir une ligne de conduite fondée sur l’apport de pertinence aux communications par e-mail afin de gagner en qualité et capter davantage l’attention des cibles professionnelles sur-sollicitées.

Quid dans le B2C ?

Les professionnels du B2C avancent quant à eux tout particulièrement sur certaines pratiques telles que la gestion de leurs bases de contacts grâce à une attention portée aux processus d’inscription (+16% par rapport à la moyenne générale) ainsi qu’à une augmentation du pouvoir accordé aux internautes (mise en place d’un centre de préférences par 35%, soit 17% de plus que l’ensemble des répondants à l’enquête) ou encore à la qualification de leurs fichiers (85% sensibilisés).

Ils pratiquent également la segmentation (par 80%) et le ciblage comportemental (70% de partisans) ; le Trigger Marketing appliqué au canal e-mail (messages automatisés fortement favorisés par 67%, soit 37% de plus que la moyenne) ; la synchronisation des systèmes d’information (effective pour 40%, en projet pour 24%) ; une orientation plus mobile de leurs messages (jugée pertinente par 15%) et le virage « e-mail-to-store », en cours ou en projet pour 36%.   Source : CB Newsletter du 29/04/2014

Smart Mailing

L’outil pour améliorer la performance de vos actions d’emailing Adressez le bon message, au bon contact, au meilleur moment

Découvrir l'offre